Imprimer
Affichages : 975

Camarades, 

Ce 06 juillet, nous avons quitté la séance et suspendu le dialogue social durant toute la période estivale et ce, à tous les niveaux dans l’entreprise. 

Nous ne siègerons qu’au CC d’urgence et au CPPT. 

À la suite des entretiens positifs et constructifs que nous avons eu avec Madame Audrey Hannard, Présidente du conseil d’administration nous ne pouvons désormais qu’espérer de la part de l’entreprise qu’elle fasse les bons choix. 

Notre rôle est de défendre les intérêts des travailleurs et nous ne pourrons continuer à le faire que sur base de bonnes informations, claires, précises et compréhensibles par tout un chacun.  

Il serait déplorable de voir à nouveau une flambée sociale et des mouvements naître de-ci de-là par suite de mauvaises interprétations.  

Le temps presse.  

Nous nous tiendrons à la disposition de l’entreprise dès la fin de la période estivale afin de discuter des dossiers globaux remaniés selon notre demande. 

Cette suspension de dialogue a pour but de repositionner les jalons d’un dialogue social solide sur lequel nous pourrons discuter et avancer. 

Cette positon en front commun est une mesure conservatoire afin de prendre du recul pour donner une chance de réussite à nos décisions. 

Fraternellement, 

Thierry  Tasset